RECHERCHE D’ASSOCIÉ.E.S

RECHERCHE D’ASSOCIE.E.S

Ferme Le Buis Sonnant

Janvier 2021

Quelques données

  • Une équipe de 4 pour gérer la ferme actuellement
  • Bâtiments et 67 ha de SAU certifiés en agriculture biologique en location intégrale
  • Elevage de vaches Bretonnes Pie Noir et de Porcs Blanc de l’Ouest
  • Atelier de transformation laitière à la ferme et vente directe des productions

Qui sommes nous ?

Sur le papier, aujourd’hui, le GAEC Le Buis Sonnant c’est 3 associés : Pierre-Yves, Marion et Benjamin et une salariée : Garance. Dans le quotidien, c’est une équipe de quatre avec un partage de responsabilités.

  • L’atelier cultures

Les terres servent aux pâtures du troupeau laitier, aux parcours extérieurs des cochons et aux cultures assurant l’autonomie alimentaire des troupeaux (foin, mélange céréaliers). Nous travaillons en CUMA et faisons appel à une entreprise pour la moisson et le pressage du foin.

  • L’atelier lait avec transformation

Le troupeau de 25-30 vaches, nourri à l’herbe, produit le lait nécessaire à la transformation (50 à 60.000L). Le reste du lait permet de nourrir les veaux mâles et femelles et une partie modeste est collectée par Biolait pour les congés. Les vêlages sont groupés principalement au printemps. Pour l’année 2021, la totalité des vêlages est prévue au printemps avec pour objectif bi-traite de mi-février à la fin de l’été, puis mono-traite à l’automne et arrêt de la production de lait en janvier et début février. La gamme de produits laitiers est très diversifiée, nous travaillions avec des ferments indigènes pour une partie de la transformation.

  • L’atelier porc plein-air

Chaque année, quatre bandes de 18 Porcs Blanc de l’Ouest sont élevés en plein air et dans des cabanes mobiles, nourris avec nos céréales. Les porcelets sont achetés au sevrage chez un couple d’éleveurs du territoire. Chaque semaine, un à deux porcs sont transformés pour la vente directe.

  • La commercialisation en local

Nous réalisons environ un tiers du chiffre d’affaire à la ferme le vendredi soir, un tiers au marché (à 2km) le mardi matin et un tiers dans les autres circuits de commercialisation (réseau de paniers, épiceries, restaurants, associations, lycée). En terme de répartition : l’atelier laitier représente environ 2/3 de la marge réalisée par la ferme et l’atelier porc, le 1/3 restant.

  • L’atelier humain

Il s’agit de l‘atelier central de la ferme avec le souhait de fonctionner en collectif depuis le début du projet. Ce collectif se décline en plusieurs étages : il y a l’équipe de 4 du Buis Sonnant ; il y a aussi Emilie et Nicolas de La Petite Filature Bretonne qui partagent avec nous la maison commune de la ferme (bureau, salle à manger…) ; il y a régulièrement des stagiaires et wwoofers, parfois des artistes. Enfin, il y a les 130 propriétaires de la ferme qui constituent la SCI agricole et citoyenne de Kerleo.

Au Buis Sonnant, chacun prend 5-6 semaines de congés payés annuels. Nous tournons avec 1 weekend d’astreinte chacun et 3 weekends de libre sur 4. Nous nous rémunérons, à ce jour, à 1300€ mensuels. Les congés ainsi que le rythme de travail vont évoluer avec la saisonnalité occasionnée par le groupement des vêlages (période intense et période calme). Bien que satisfaits de nos conditions, nous avons pour objectifs de réduire le temps de travail et d’augmenter la rémunération horaire. Nous avons aussi à cœur de nous investir localement dans les réseaux agricoles et hors-agricole afin de faire vivre le territoire.


Détails du parcours jusqu’à ce jour

Après une longue recherche de lieu ; nous saisissons l’opportunité de nous installer sur la ferme alors inhabitée et sans activité de Kerleo. En juin 2015, nous démarrons un portage d’un an par la CIAP[1] qui nous offre une année zéro pour lancer le projet et entamer les premiers travaux sur les lieux. En juin 2016, création de la Ferme Le Buis Sonnant et du GAEC à trois associés. Souhaitant nous positionner en location intégrale ; c’est accompagné de Terre de Liens Bretagne que nous créons la SCI agricole et citoyenne de Kerleo qui achète la ferme (bâtiments agricoles et habitation) ainsi que 10ha de terre. Le reste du foncier est en fermage à une autre propriétaire.

Après 2 ans d’activité, nous souhaitons passer à quatre et Garance rejoint l’équipe passant de wwoofeuse, à salariée en CDD à temps partiel et enfin à salariée en CDI à temps plein. Depuis Aout 2018, nous sommes donc 4 à vivre de la ferme.

Les travaux d’aménagement de la ferme pour bonne partie en autoconstruction se sont déroulés principalement en 2016 et 2017 afin de lancer les activités (salle de traite, labo lait…) et poursuivis en 2018-2019 pour les derniers gros aménagements (cornadis, aire d’attente…). Nous avons aujourd’hui terminé les gros chantiers et sommes dans une phase d’entretien et d’amélioration du lieu.

Au printemps 2019, La Petite Filature Bretonne a lancé son activité dans un des bâtiments de la ferme. C’est la concrétisation d’un souhait de voir ce lieu s’ouvrir à de l’artisanat et demain à d’autres activités (formations, accueil…). Les statuts des différentes structures GAEC, SA, SCOP ou SCIC font l’objet d’échanges et de réflexions et pourront évoluer au fil des années et des envies des personnes impliquées.

 

Et demain

En décembre 2020, Pierre-Yves quittera la ferme pour s’installer seul sur une autre activité. Garance poursuit pour une année de salariat tout en réfléchissant à son projet d’installation.

En septembre 2021, Le Buis Sonnant va regrouper toutes les terres autour des bâtiments en maintenant la surface disponible (reprise et libération de foncier). Des maraîchers devraient s’installer sur des terres voisines

A l’attention des candidat.e.s

Ce parcours et les évolutions à venir nous amènent à lancer la recherche active de nouveaux associé.e.s. au sein de la Ferme du Buis Sonnant.

Nous recherchons des personnes souhaitant s’associer à un projet collectif dans le but de conforter les ateliers existants et/ou ensuite d’en développer de nouveaux en participant à dessiner un projet en évolution.

Plus que des compétences précises, nous recherchons, avant tout, des personnes partageant une vision commune de l’agriculture, de la vie en milieu rural et conscientes du rôle que peut avoir un lieu comme le nôtre dans la société à créer pour demain.

Le parcours personnel, les savoirs faire techniques acquis et l’autonomie seront également appréciés et pris en compte.

Le souhait d’intégrer les nouveaux venu.e.s en début d’année a pour objectif de prendre le temps de discuter le projet ensemble, de se connaître, de découvrir le lieu et les partenaires qui gravitent autour du projet. Ce sera aussi l’occasion de dresser les grandes lignes directrices communes pour la suite.

A vous de jouer

Si cette annonce vous intéresse, nous vous invitons à prendre contact avec nous afin de nous présenter vos parcours personnel et professionnel, vos envies dans la vie, vos motivations dans l’idée d’intégrer Le Buis Sonnant et éventuellement vos projections sur tel ou tel atelier(s) de la ferme.

Voici à titre indicatif, le calendrier que nous souhaitons suivre pour la suite :

 

Fin 2020 et 1er semestre 2021

Rencontres et période d’immersion

en wwoofing ou stage (3 semaines-1mois)

Année 2021

Période d’inter-connaissance et de travail en commun

Fin décembre 2021

Prise de poste associé de la Ferme Le Buis Sonnant

 

 

Cette démarche d’intégration sera à discuter avec chacun.e ainsi que les conditions matérielles et financières à prévoir durant la période d’essai.

 

Nous sommes disponibles pour répondre à vos éventuelles demandes de renseignements.

 

Mail / contact@lebuissonnant.org

Tel /    06 30 81 49 93 / 06 30 35 30 50

 

Marion et Benjamin

Pour La Ferme Le Buis Sonnant

[1]Coopérative d’Installation en Agriculture Paysanne portée par la confédération paysanne